Actualités

La signature de l'expérimentation de la recentralisation du RSA en Seine-Saint-Denis

Le 21 septembre 2021, je me suis rendu à la Préfecture de Seine-Saint-Denis pour assister à la signature de l’accord sur l’expérimentation de la recentralisation du financement du revenu de solidarité active (RSA) entre l’État et le département. Étaient réunis le Premier ministre M. Jean Castex, le ministre des Solidarités et de la Santé M. Olivier Véran, le ministre des Finances et de la Relance chargé des comptes publics M. Olivier Dussopt, la ministre de l’Emploi et de l’Insertion chargée de l’Insertion Mme Brigitte Klinkert, le Président du Département de la Seine-Saint-Denis M. Stéphane Troussel, le Préfet du département M. Jacques Witkowski, les sous-préfets, les parlementaires, les conseillers départementaux, les mairies et élus du département.  

L'objectif ? Doubler les moyens consacrés à l’insertion grâce aux marges de manœuvre retrouvées

Depuis le début du quinquennat, le département de Seine-Saint-Denis, l’un des plus défavorisés de France, fait l’objet d’une attention particulière de la part du Gouvernement. Avec un taux de pauvreté qui atteint 28% – contre 14 % en moyenne nationale – ce territoire requiert une action forte et adaptée de l’État. C’est pourquoi, dans le cadre du plan « Un État fort en Seine-Saint-Denis », 23 mesures pour renforcer l’action publique dans le domaine de la sécurité, de la justice, de la santé, des mobilités, de l’éducation et de l’enseignement supérieur ont été mises en place dès 2019. 

Dans la continuité de ce plan, le Gouvernement et le département ont trouvé un accord pour expérimenter la recentralisation, c’est-à-dire la prise en charge par l’État, du financement du RSA pendant 5 ans. Entre 2012 et 2020, les dépenses du département liées au RSA ont presque doublé pour le département, passant de 350 millions à 551 millions, nécessitant l’intervention de l’État. Grâce à cette recentralisation, le département ne supportera plus de hausse des coûts, et pourra réinvestir dans d’autres politiques publiques, notamment l’insertion des bénéficiaires. 

Une mobilisation démultipliée de l’État.

Mon interview pour Projet Arcadie
18 oct. 2021
Le 14 octobre 2021, j'ai répondu aux questions de Projet Arcadie. Retrouvez mon interview.
Réception du nouveau Procureur de la République près le tribunal judiciaire de Bobigny, M. Éric Mathais.
11 oct. 2021
Le 11 octobre 2021, j'ai reçu le nouveau Procureur du tribunal de Bobigny, M. Éric Mathais. Très concernés par l’accès à la justice, nous échangerons à nouveau !
Le sommet Afrique-France de Montpellier
9 oct. 2021
Le 8 octobre 2021, j'ai participé au Sommet Afrique-France de Montpellier. L’événement a rassemblé environ 3 000 personnes. La rencontre a été l’occasion d’échanger avec la jeunesse africaine.